Femmes enceintes : pourquoi les légumes sont bons pour vous ?

Bidon tout rond, nuits agitées et envies bizarres qui pointent leur nez. Être enceinte, c’est aussi le moment où l’on écoute son corps tout en prenant soin de transmettre le meilleur à son futur mini-soi. Parlons bien, parlons légumes, car ce seront de super alliés santé durant cette période sans-pareil ! Pour vaincre la fatigue, éviter la toxo tant redoutée, favoriser son transit ou encore initier sa descendance au « bien manger », on vous présente toutes les bonnes raisons de croquer (ou de boire) à pleines dents les légumes durant les 9 prochains mois.

DÉVELOPPER LE GOÛT DE BÉBÉ POUR LES LÉGUMES

C’est la fiesta dans le placenta ! Au terme des trois premiers mois, les bourgeons gustatifs du foetus se forment. Il en aura d’ailleurs 7000 à sa naissance, contre seulement 2000 en moyenne pour son grand-père de 60 ans ! Tout au long de la grossesse, les saveurs des aliments vont traverser le placenta et modifier le goût du liquide amniotique. Manger des légumes est donc une belle occasion d’éveiller les sens de votre bébé, et une chance à saisir pour lui faire aimer plus tard ces aliments géniaux. Nul besoin d’appeler « frites vertes » vos haricots, leurs goût sera déjà connu et apprécié de leurs papilles ! Préférez toujours des légumes bio et bien lavés afin de limiter la transmission de substances chimiques.

PROFITER DES BIENFAITS DES LÉGUMES CRUS

Aux bières sans alcool ultra riches en fructose, préférez donc un jus de légumes crus à l’heure de l’apéro ! Ils sont sur-chargés en vitamines, enzymes et minéraux. S’ils peuvent parfois être sujet d’inquiétude au regard des risques de toxoplasmose et de listeriose, aucun souci à se faire avec la technologie HPP (High Pressure Processing). Les jus non-pasteurisés sont en fait soumis à une très forte pression (6000 bar pendant 3 minutes). Ça élimine toutes les bactéries pathogènes et ça réduit à néant les risques de contracter ces maladies. Et puis, en ne chauffant pas les légumes, on préserve tous leurs super nutriments. Nos Yumi en font partie !

DIRE AU REVOIR À LA FATIGUE

Durant la grossesse, le taux de progestérone de la future maman augmente. C’est ce qui provoque parfois cette sensation de fatigue intense. Veillez à être bien minéralisée ! 400g de légumes verts cuits et crus apporteront 30g de calcium par jour, nécessaires au fœtus. Aussi, les légumes verts apportent une belle dose de magnésium et silicium, indispensables à la multiplication des cellules du bébé, à la bonne minéralisation des os et l’élaboration de tous les tissus. Le petit tips Yumi baby : une ampoule par jour d’eau de Quinton isotonique (un sérum à base d’eau de mer) durant toute la durée de la grossesse (sauf s’il y a de l’hypertension). La glisser dans un jus de légumes ou directement sous la langue vous permettra de contrer cet état qui plombe.

CHOUCHOUTER SON TRANSIT

Dans les légumes, on trouve des fibres à gogo ! Voilà une bonne alternative aux soucis de constipation très fréquents chez les femmes enceintes. Ils sont souvent liés à l’augmentation de la progestérone, à la compression engendrée par le fœtus sur l’intestin ou encore à certaines supplémentations en fer. Quelques gorgées de jus de légumes. Des compléments à base d’algues ou d’orties. Des tisanes de mauve et de racines de pissenlit. Deux-trois pruneaux et hop. Votre transit se portera à merveille.

FAIRE LE PLEIN DE VITAMINES SPÉCIALES GROSSESSE

On l’ignore souvent, mais certaines vitamines sont hypra importantes durant la grossesse ! La vitamine B9 par exemple, est LA vitamine de la femme enceinte par excellence. Dans les épinards ou les salades, elle permet la synthèse de l’ADN, la division cellulaire et le développement du métabolisme cérébral. La vitamine A quant à elle, très présente dans les carottes, agit sur le développement pulmonaire du foetus. Et pour finir, la supra famous vitamine C que vous retrouverez à gogo dans les poivrons rouges et les brocolis (on pense à se prendre une bonne Fessée) ! Elle booste la production de collagène, indispensable à l’élaboration du placenta et des membranes fœtales. Pour celles qui souffrent de nausées les premiers mois, on pense aux tisanes mélisse/gingembre ou aux compléments naturels en vitamine B6 (10 à 30mg/j) et zinc. Ça vous aidera à surmonter cette période moins rigolote, souvent due aux hypoglycémies ou aux oestrogènes qui perturberaient la sensibilité aux odeurs.

Être enceinte, on est d’accord c’est merveilleux mais pas toujours simple. Avec tous ces bons conseils, vous pourrez ramener votre fraise ET garder la pêche. (N’oubliez pas, c’est vous la reine des 9 prochains mois).

Article précédent
Yumi se bouge pour la planète !
Article suivant
Le lait doré, super allié santé

Articles liés

1 Commentaire. En écrire un nouveau

les légumes sont très bon pour la sante d’une femme enceinte et son bébé j’espère que ça se médiatise

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu