NOTRE MANIFESTE 

Ici, on est convaincus que manger sain, ça n’est pas une corvée ou une lubie bobo mais la grande aventure du futur. On milite pour que chacun s’alimente en pensant à la planète, à sa santé, tout ça en prenant son pied.

Avec nous pas de concession : ni sur le bio, ni sur la fraîcheur, ni sur la provenance. On se pose des questions tous les jours sur notre alimentation, et on s’occupe de trouver des solutions concrètes.
C’est pour ça qu’on presse des légumes frais. Et si leur couleur change au fil des extractions, c’est parce que la nature n’aime pas les clones. C’est suspect quand c’est parfait !

Ici, on est convaincus que manger sain, ça n’est pas une corvée ou une lubie bobo mais la grande aventure du futur. On milite pour que chacun s’alimente en pensant à la planète, à sa santé, tout ça en prenant son pied.

Avec nous pas de concession : ni sur le bio, ni sur la fraîcheur, ni sur la provenance. On se pose des questions tous les jours sur notre alimentation, et on s’occupe de trouver des solutions concrètes.
C’est pour ça qu’on presse des légumes frais. Et si leur couleur change au fil des extractions, c’est parce que la nature n’aime pas les clones. C’est suspect quand c’est parfait !

On est passionnés par tout ce qui sort de la terre.
On préfère les betteraves quand elles sont tordues, parce qu’on trouve ça rassurant. On dévore nos tomates en été parce qu’on ne se voit pas faire autrement. On aime les listes d’ingrédients sans E dedans, et on raffole des jus pomme-épinards à l’apéro. On achète nos pois chiche en vrac, on fait du pesto avec les fanes de radis, et une personne sur deux dans l’équipe utilise du shampoing solide. On dit non aux cures detox mais oui à la purée de cacahuètes et aux farines complètes. On pense que plus le circuit est court entre la fourche et la fourchette, meilleur c’est.

On est passionnés par tout ce qui sort de la terre.
On préfère les betteraves quand elles sont tordues, parce qu’on trouve ça rassurant. On dévore nos tomates en été parce qu’on ne se voit pas faire autrement. On aime les listes d’ingrédients sans E dedans, et on raffole des jus pomme-épinards à l’apéro. On achète nos pois chiche en vrac, on fait du pesto avec les fanes de radis, et une personne sur deux dans l’équipe utilise du shampoing solide. On dit non aux cures detox mais oui à la purée de cacahuètes et aux farines complètes. On pense que plus le circuit est court entre la fourche et la fourchette, meilleur c’est.

On croit aussi que les carottes ne sont pas cuites pour la planète. Que le compostage et les sacs en toile pour faire ses courses, ça ne compte pas pour des prunes. D’ailleurs nos choux et nos céleris, on les conditionne dans des bouteilles en canne à sucre, végétales et biodégradables, parce que le plastique ça commence à nous courir sérieusement sur le haricot.

Tous les jours, on espère que nos petites actions sèment les premières graines d’une belle ribambelle. Vous montez à bord les Yumivores ? Vous allez voir, on va se fendre la poire.

L’équipe Yumi

Activistes du légume

Prêt à découvrir nos produits ?

On croit aussi que les carottes ne sont pas cuites pour la planète. Que le compostage et les sacs en toile pour faire ses courses, ça ne compte pas pour des prunes. D’ailleurs nos choux et nos céleris, on les conditionne dans des bouteilles en canne à sucre, végétales et biodégradables, parce que le plastique ça commence à nous courir sérieusement sur le haricot.

Tous les jours, on espère que nos petites actions sèment les premières graines d’une belle ribambelle. Vous montez à bord les Yumivores ? Vous allez voir, on va se fendre la poire.

L’équipe Yumi

Activistes du légume

Prêt à découvrir nos produits ?